comment reussir un recrutement

Dans le recrutement, mon postulat est que chaque individu a des talents, du potentiel, une expérience à mettre en valeur, qu’il n’y a pas de candidat avec un bon ou un mauvais profil. Je pense que chaque candidat a différentes façons d’appréhender l’environnement professionnel où il se présente, et que souvent, la réussite d’un recrutement dépend de notre capacité à détecter cet aspect et à imaginer comment l’intégrer dans l’entreprise.

RECRUTEMENT : QUELS SONT LES OUTILS À VOTRE DISPOSITION ?

Dans un recrutement, le CV reste bien entendu la pierre angulaire pour la sélection des candidats, suivi de l’entretien incontournable, qui permettra d’illustrer les expériences, partager des valeurs, évaluer le charisme et la capacité de convaincre. Ceci est vrai pour les deux parties : l’entreprise a tout autant besoin de séduire et d’attirer que le candidat. Et cela doit se faire le plus possible dans la transparence, pour éviter des désillusions rapides.

Ces étapes sont utilement complétées par des profils de personnalité, basés sur les comportements, les motivations, les aptitudes… Ils permettent d’identifier avec précision les traits majeurs du candidat, au-delà de ce qu’il veut bien partager avec nous, parfois au-delà même de son propre niveau de connaissance de soi. Nous pouvons ainsi connaître son mode de communication, son comportement en situation de stress, ses motivations profondes, ses aptitudes et talents… Pour ma part, j’utilise ces précieux outils avec TTI Success Insights.

Peuvent venir s’ajouter des questionnaires de compétences métier, spécifiques au secteur d’activité, ou de niveau de maitrise d’une langue étrangère par exemple.

LA CLARTÉ DE LA MISSION, UN PRÉALABLE INDISPENSABLE

Néanmoins, il est important de ne pas perdre de vue que, quelle que soit la finesse de la connaissance que nous aurons de notre candidat, cela ne suffit pas.

La réussite d’un recrutement passe avant tout par une grande clarté sur ce que vous attendez du candidat, sur la mission qui lui sera confiée, pour ensuite mettre ces éléments en corrélation avec qui il est : il s’agit de définir expressément ce qu’il aura à faire, avec le plus de précisions possibles, et la latitude qui lui sera laissée sur COMMENT le faire.

Je m’explique : supposons que la mission dans le cadre de votre recrutement est de franchir un fossé de plusieurs mètres…

VOTRE CHAMPION

Logiquement, vous pouvez rechercher un champion du saut en longueur, quelqu’un qui s’est entraîné jour après jour à repousser la limite de la distance à franchir. Il aura déjà tous les atouts lorsque vous allez le recruter, il effectuera sa mission sans difficultés particulières. Bien entendu, il continuera à s’entrainer tous les jours, pour maintenir sa forme. Vous pourrez exiger de lui 10% de performance supplémentaire année après année. Recrutement sans risque… sans surprise…

S’AUTORISER A VOIR AUTREMENT

Mais peut-être que le saut en longueur n’est pas le seul moyen de réussir la mission qui est, rappelons-le, de franchir un fossé de plusieurs mètres. Peut-être qu’une autre solution serait de la franchir en construisant un pont, en volant, ou par n’importe quel autre moyen à partir du moment où il existe un homme (ou une femme) pour l’imaginer.

Si vous recrutez quelqu’un qui n’est pas doué pour le saut en longueur, vous ouvrez alors la possibilité de découvrir d’autres moyens, complètements différents, pour atteindre l’objectif.

 

 

… EN DONNANT LA POSSIBILITÉ DE FAIRE DIFFÉREMMENT

Cela pose toutefois quelques défis :

  • À partir du moment où vous savez que le saut en longueur n’est pas son fort, n’insistez pas dans cette voie-là. Ne le poussez pas à s’entraîner avec acharnement pour s’améliorer dans ce domaine. Mieux vaut, dès le départ, recruter le champion.
  • Identifiez son potentiel et sa motivation pour réussir la mission en partant sur d’autres pistes. Invitez-le à se projeter, à s’identifier à la mission. Les profils de personnalité peuvent vous être d’une grande utilité dans ce cas. Si cela est possible, laissez-vous du temps pour vous connaître mutuellement et voir sa capacité à s’intégrer dans le projet, mais également dans la culture d’entreprise et dans l’équipe.

C’est alors que les résultats peuvent dépasser vos attentes. Mais pour vous donner toutes les chances d’un recrutement réussi, il y a encore quelques précautions à prendre :

  • Assurez-vous que vous pouvez lui donner votre soutien et des chances de réussite. Soyez clair dès le début sur les moyens que vous pouvez octroyer à la mission.

En effet, s’il veut construire une fusée pour franchir le fossé, et que vous n’avez pas prévu de transformer votre entreprise en aérospatiale, il est important que ce soit clair dès le début. Apportez-lui tout le soutien possible, car réussir en empruntant des voies innovantes demande un peu de temps, mais surtout des facultés de vision, de persévérance et de foi.

J’espère que ces quelques réflexions vous seront utiles pour réussir pleinement votre prochain recrutement. Si vous souhaitez obtenir une étude personnalisé de votre besoin en recrutement, vous pouvez compléter le formulaire.